En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

L’OCCAL : un plan de relance pour soutenir le tourisme, le commerce de proximité et l’artisanat

Le 29 juin 2020

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, en partenariat avec la Banque des territoires, les Départements et les Intercommunalités d’Occitanie ont créé le fonds « L’OCCAL » qui propose des aides sous conditions aux Personnes physiques et morales, Micro entreprises, TPE et PME touristiques au travers de deux volets :
- des aides à la trésorerie sous forme d'avances remboursables à taux 0%,
- des aides financières d'accompagnement à l'investissement pour la mise en œuvre de mesures sanitaires.

Ce plan de relance est crédité de 80 M€, répartis en 19,3 M€ de la Région, 17,8 M€ de la Banque des Territoires et d'une participation des Départements et des Intercommunalités sur la base d'une moyenne de 3 € par habitant.

Entreprises et structures éligibles

Les établissements touristiques concernés par L’OCCAL : les personnes physiques et morales, micro entreprises, TPE, PME touristiques de moins de 20 salariés permanents (en ETP). A titre dérogatoire, un soutien à des PME touristiques de plus de 20 ETP permanents pourra être autorisé et faire l’objet d’un accord du comité d’engagement du fonds. Le siège de l’entreprise ou un établissement doit être implanté en Occitanie dans les domaines de la restauration (priorité à la restauration traditionnelle), l’hôtellerie (y compris relevant d’activités oenotouristiques), les péniches-hôtels et assimilées, l’hôtellerie de plein air, les villages et centres de vacances, les hébergements collectifs, les refuges, les activités réceptives, les chambres d’hôtes labellisées, les activités de loisirs, les lieux de visites à dimension touristique, activités évènementielles, associations touristiques et du tourisme social et solidaire…

Les commerces de proximité et artisans concernés par L’OCCAL : les personnes physiques et morales, micro entreprises et TPE, tels que les magasins d’habillements, de détail pour les foyers, les librairies, opticiens, les coiffeurs, les commerces de bouche, les taxis...

Trois exemples de soutien aux entreprises, en prenant les trois cas de figures possibles : un indépendant, une entreprise de moins de 3 salariés et une entreprise de plus de trois salariés.
- Un chauffeur de taxi indépendant, qui souhaite s’équiper d’une vitre plexiglas, de matériel pour le gel hydroalcoolique et de housses jetables bénéficiera d’une aide forfaitaire de 150 € sur une dépense estimée à 245 €.
- Un propriétaire de magasin d’habillement comptant 2 salariés, pourra compter sur L’OCCAL pour répondre à deux nécessités immédiates : un besoin de trésorerie de 16 000 € pour relancer l’activité et un aménagement de sa boutique, d’un montant de 2 500 €, pour proposer des sens de circulation. Son besoin de trésorerie pourra être couvert à 50% par une avance remboursable (8 000 €) et son projet d’investissement pourra être accompagné par une subvention à hauteur de 70%, soit 1 750 €.
- Enfin un propriétaire de camping trois étoiles, comptant plus de 5 salariés, qui a besoin de réaménager son accueil (plexiglas, boutique souvenirs,…), ainsi que les espaces communs, sa superette, ses vestiaires et sanitaires, ou encore doit faire l’acquisition de matériel sanitaire et restructurer ses sens de circulation pourra lui aussi être soutenu à hauteur de 70% de sa dépense. Soit, pour un investissement de 17 000 €, l’aide des collectivités sera de près de 12 000 €.

Bénéficiez du dispositif L’OCCAL : rendez-vous sur le site de la Région ➡ www.laregion.fr/loccal